Municipalité de CacounaMunicipalité de Cacouna
Parcours patrimoniaux Les Randonnées du Passé

Passer au contenu principal

Parcours patrimoniaux Les Randonnées du Passé

Facebook RSS Bottin des entreprises Réservation de salleEspace loisirs Nous joindre
Sujet : Attraits et activités Cacouna est une municipalité où l’histoire et la nature se rencontrent. Dès 1765, son paysage a été façonné par les premiers habitants venus d’Acadie et des paroisses en amont du fleuve. Au milieu du 19e siècle et pendant plus de cent ans, la villégiature a marqué la vie de ce village agricole devenu une station balnéaire. Sur la falaise offrant une vue remarquable sur les îles et les Laurentides, des villas et des cottages se sont construits dans le boisé. Ce village pittoresque était devenu le paradis estival de la fine fleur de la société.

Depuis 1995, Cacouna, fière de son histoire, invite les gens de la région comme les visiteurs à découvrir la richesse de son patrimoine en parcourant Les randonnées du passé. Ces panneaux d’interprétation, présentant des bâtiments d’intérêt patrimonial, sont abondamment illustrés par d’anciennes photographies, des gravures et des cartes. Les textes décrivent l’architecture et évoquent les coutumes des habitants comme des villégiateurs à l’époque où Cacouna était connu comme le Saratoga canadien.

Afin de mettre en valeur la vie des premiers habitants, un nouveau parcours Le Cacouna maritime et ses lieux-dits a été implanté aux abords du fleuve. Ces panneaux se retrouvent le long de la piste cyclable à Gros-Cacouna et à la Rivière-des-Vases (parc Kiskotuk), au cœur du village, soit au parc de Fontaine-Claire, et sur le belvédère de la Pointe (l’Anse-au-Persi)l. Un quatrième circuit Sur les traces de Nelligan, a été ajouté. Ce parcours, offrant la lecture de onze poèmes de ce poète québécois, commence à la bibliothèque Émile-Nelligan et s’échelonne tout le long de la rue du Patrimoine.

La recherche et les textes des circuits Les randonnées du passé et du Cacouna Maritime et ses lieux-dits ont été réalisés par les coauteurs Lynda Dionne et Georges Pelletier. Toutes ces informations se retrouvent également dans leurs publications Découvrir Cacouna ses lieux-dits aux Éditions EPIK. Elles sont en vente au bureau municipal et dans les commerces locaux. Les coauteurs ont aussi écrit le livre Commerce et Villégiature à Cacouna, 19e et 20e siècles.

Ces deux volumes ont servi à la réalisation des circuits virtuels présentant Cacouna : baladodécouverte de Cacouna
balado Anekdote

Depuis 2017, les passionnés d’histoire peuvent découvrir le riche passé de Cacouna grâce aux circuits virtuels (baladodecouverte.com). La Corporation de développement de Cacouna (www.corpodevcacouna.com) a réalisé également la réfection des circuits physiques (panneaux d’interprétation). Le circuit poétique de Cacouna a été réalisé par l’éditeur de l’EPIK, Yvan Roy.
Les quatre circuits de Cacouna offrent une découverte culturelle, historique et patrimoniale avec une quarantaine de panneaux d’interprétation.

La Petite randonnée (0.5 km)

Situé au cœur du village, ce parcours, qui débute à l’église Saint-Georges, regroupe des anciens édifices religieux, des écoles, des maisons de notable, des magasins, des hôtels et des maisons de fermes. Ce sont de belles constructions de pierre et des maisons traditionnelles.

La Grande randonnée (2 km)

Parallèle à la falaise du fleuve, ce circuit, qui commence à l’église St. James The Apostle, comprend d’anciennes maisons de pension, des hôtels ou de belles villas parfois simples ou très audacieuses, comme le Pine cottage et le Montrose. Ce parcours montre l’influence de la villégiature dans le paysage architectural de Cacouna et l’ingéniosité des habitants qui devaient accueillir l’été de nombreux visiteurs.

Le Cacouna maritine et ses lieux-dits (30km)

Aux abords du fleuve, ce circuit présente cinq anciens lieux-dits où les premiers habitants se sont installés avant la formation du village Saint-Georges de Cacouna. Ces agriculteurs, pêcheurs, navigateurs et pilotes ont formé un hameau atour de la maison-chapelle (1789) sur des terres de la seigneurie Le Parc.

Sur les traces de Nelligan (4 km)

Ce parcours, qui emprunte Les randonnées du passé, montre des lieux que le poète Émile Nelligan a fréquentés durant ses étés passés à Cacouna, entre 1886 et 1898.
Les circuits virtuels